Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 14:00

DSCF5179Mes précédents articles le mentionnait déjà, l'année 2008 fut redoutable pour les hedge funds en termes de remboursement après une année 2007 record en termes d'actifs sous gestion.

 

Les évènements 2008 portèrent à extinction des centaines de hedges funds, réalisant de piètres performances comparées à leurs objectifs initiaux, c'est-à-dire procurer des rendements absolus quelques soient les conditions de marchés. Ainsi, devant la difficulté des gérants à recouvrir les rendements promis et par conséquent à récupérer une rémunération satisfaisante indexée sur les profits (clause high water marks de 20% ou plus), certains se sont résignés à fermer leur fonds. Le risque est de voir ces anciens gérants réapparaitre dans de nouveaux fonds, et recommencer les mêmes erreurs que précédemment.

 

L'industrie des hedge funds d'avant crise se focalisait essentiellement sur la réalisation de rendements absolus. Celle d'aujourd'hui doit renouveler son modèle et se concentrer sur la gestion des risques.

 

Le 21 Juillet 2010 aux États-Unis, Barack Obama signait la loi Dodd-Frank sur la réforme de Wall Street et la protection du consommateur. Cette dernière sera effective à partir du 21 juillet 2011. Cette loi tend à contenir le risque lié aux services financiers à travers une réglementation plus stricte et l'accroissement de la sécurité des investisseurs.



Les hedge funds voulant survivre à cet environnement doivent démontrer une due diligence de qualité destinée à accroitre la transparence, la compréhension des stratégies relatives à l'industrie et les méthodes de gestion de risques en vigueur au sein du fonds.

 

 

Les différents types de risques

 

 

Les risques majeurs que les gérants peuvent affronter sont les suivants :

1 – Le risque de portefeuille - La volatilité récente du marché a exposé au grand jour certains des inconvénients de la technologie utilisée par beaucoup de hedge funds. Les systèmes en usage leur offrent seulement une vue dépassée (rapports de fin de journée) des risques et rendements. Ces systèmes de gestion de portefeuille ne permettent pas actuellement d'obtenir les informations sur l'exécution des transactions en temps réel. Ce manque de transparence ne peut aujourd'hui plus être toléré.


2 – Le risque de contrepartie - La banqueroute retentissante de Lehman Brothers en 2008 a fait rejaillir la notion de risque de contrepartie. L'intervention de plusieurs prime brokers est devenue une évidence pour nombre de fonds quelques soient leur taille. Pour attirer les capitaux et les retenir, un fonds doit maintenant démontrer qu'il a diversifié ses risques de contrepartie. La complexité opérationnelle et les coût induits dans la construction d'une plateforme multibrokers ne devrait pas être sous estimé. Au cœur de cette complexité est l'exigence de collecter et agréger les données sur les liquidités, les positions et les informations sur les transactions au travers de plusieurs dépositaires de fonds. Les infrastructures doivent être suffisamment flexibles pour supporter de nouvelles mesures de réduction des risques, tels que les structures tri-partite et les comptes gérés séparés. La diversification des contreparties est devenue aujourd'hui un argument important et condition pour attirer des capitaux.


3 – Le risque opérationnel - Le devoir de due diligence opérationnelle s'est renforcé depuis la crise. Un fonds doit montrer qu'il est en parfaite conformité avec les exigences requises par le back et le middle office. Le fonds doit travailler en totale transparence dans les domaines où il y a des conflits potentiels, tels que la valorisation et l'administration des fonds. Un troisième acteur indépendant devra prendre en charge ce genre de responsabilité et surveiller que les rendements fournis soient correctes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Hedge Funds
commenter cet article

commentaires

Hedge Funds On The Edge

  • : Hedge Funds on the Edge
  • Hedge Funds on the Edge
  • : Un blog pour démocratiser l'univers des Hedge Funds, de l'Asset Management et du Family Office
  • Contact

Citation de J. M. Keynes

"THERE IS NOTHING SO DANGEROUS AS A PURSUIT OF A RATIONAL POLICY IN AN IRRATIONAL WORLD"

Recherche