Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 16:54

         DSCF5179        L'investisseur face à la gestion des risques

 

Les investisseurs traditionnels étaient typiquement des individus High Net Worth et des family offices. Depuis quelques années les fonds de pension, les compagnies d'assurance et les fonds de fonds entre autres accroissent leur allocation dans les hedge funds. Les investisseurs institutionnels doivent s'efforcer à connaître leurs gestionnaires, gérants et également brokers intervenant dans le processus d'investissement.

 

L'attitude des investisseurs a également changé. Ces derniers sont ainsi conscients des risques de perte de capital et de sous-performance. De sorte que la demande de compréhension de l'industrie s'est accrue. Vient s'ajouter à cela l'exigence des investisseurs pour la préservation de leur capital tout en obtenant les rendements absolus promis par l'industrie.

L'exigence des investisseurs actuels en matière de compréhension des types et niveaux de risques impliqués par ces rendements phénoménaux est devenue un sujet épineux. Les gérants qui souhaitent lever du capital dans cet environnement auront besoin de démontrer que leur processus d'investissement intègrent aussi bien la gestion et la limitation des risques que la génération élevée d'alpha.

Ce renouveau vis-à-vis de l'intérêt de la réduction du risque vient du fait, comme on l'a vu précédemment, que les fonds ont été confronté à d'intenses pressions de la part des instances de règlementations mais également de la part des investisseurs qui ont multipliés les requêtes de remboursement pendant la crise. Pour beaucoup de fonds, ces nouvelles exigences et règlementations nécessiteront le choix de l'externalisation des procédures et un contrôle renforcé.

C'est ainsi que les fournisseurs de services joueront le rôle dévolue aux administrateurs de fonds et et prime broker, en proposant des plateformes de services communes et en répondant aux exigences d'efficacité et de maîtrise des coûts des gérants.

L'externalisation de toutes les fonctions non liées à l'investissement direct comme la comptabilité, les fonctions de vérification et de validation des actifs et les domaines clés (dépositaires de fonds, administration) va donc progressivement se généraliser.

 

Les priorités de demain se porteront sur :

1.    Alignement des intérêts des gérants avec ceux des investisseurs. Les managers doivent mettre en place des frais élevés en rapport avec la sur-performance réalisée en vue de motiver leurs équipes (introduction de « clawback provisions », « hurdles rates ») et les inciter à acquérir des participations dans le fonds.

2.    Création de nouvelles structures offrant plus de transparence dans l'utilisation des véhicules d'investissement tels que les comptes gérés et respecter la conformité UCITS en vue de rassurer l'investisseur sur le contrôle de leurs actifs.

3.    Gestion du risque de contrepartie, dans l'idéal tous les fonds même les plus modestes devront opter pour plusieurs prime brokers (en réalité à partir de 250 millions de dollars).

4.     Formalisation des opérations, de la technologie et des infrastructures. Les hedge funds doivent réalise une due diligence exigeante.

5.    Gestion de la transparence du fonds, les gérants auront besoin de poursuivre significativement l'amélioration de la transparence en ce qui concerne la gestion des portefeuilles. Les fonds de taille moyenne, comme ceux taille modeste, devront approfondir leur rapport avec leur administrateur tandis que les plus grosses structures créeront un système maison de reporting.

 

Les conseils à prodiguer pour tout investisseur qui envisagent cette option d'investissement restent encore à rester vigilant et à garder à l'esprit qu'un mauvais processus d'investissement peut faire perdre beaucoup d'agent alors qu'un mauvais modèle des affaires de la structure peut faire perdre l'intégralité de l'argent investi.

Il s'agira d'être prudent sur les dirigeants de fonds proposant des rendements inhabituellement élevés et stables à l'effigie de Bernard Madoff et autres … la crise ayant portée un coup fatal à nombre de hedge funds soumis à des activités frauduleuse. « You have to check all the boxes » et contrôler d'où viennent les chiffres exposés et les fonds sous-jacents dans le cas d'un fonds de fonds.

Partager cet article

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Hedge Funds
commenter cet article

commentaires

Hedge Funds On The Edge

  • : Hedge Funds on the Edge
  • Hedge Funds on the Edge
  • : Un blog pour démocratiser l'univers des Hedge Funds, de l'Asset Management et du Family Office
  • Contact

Citation de J. M. Keynes

"THERE IS NOTHING SO DANGEROUS AS A PURSUIT OF A RATIONAL POLICY IN AN IRRATIONAL WORLD"

Recherche