Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 22:05

2ème étape : Étude des critères quantitatifs et qualitatifs (suite)

 

ANALYSE COMPREHENSIVE DES ENTREPRISES (SUITE)

  

Investir durant les étapes les plus intéressantes du cycle de vie des entreprises fait partie intégrante de la stratégie:

 

 

Cycles de vie de l'entreprise selec 

-        Ratios clés d'évaluation (croissance des bénéfices, dynamique ...)

 

L’évaluation des entreprises se réalise au travers de l’étude des bilans de chaque segment d’activités et l’ajustement de nombreux facteurs tels que leur bilan, leur compte de résultat, leur chiffre d'affaires et leurs bénéfices. L’ensemble de ces données une fois ajustée permet de déterminer la juste valeur de l'entreprise (la valeur de l’entreprise si les marchés étaient complètement rationnels et cohérents), valeur qui sera comparée au prix de marché actuel afin d’identifier si l'entreprise est surévaluée ou sous évaluée comparée à ses pairs.

 

L'évaluation des perspectives de l'entreprise sur le court terme est basée sur des indicateurs fondamentaux et les sentiments des investisseurs :

 

* Indicateurs fondamentaux

 

Les mesures de la profitabilité et des bénéfices futurs sont basées sur les fondamentaux de l’entreprise.

  • Les forces compétitives conduisent à l’évaluation du Rendement sur Capitaux (ROE).
  • Les ratios opérationnels intègrent les changements et dynamiques de l’entreprise affectant les bénéfices futurs.

 

* Indicateurs sur les sentiments des investisseurs

 

Le  marché nous renseigne sur les bénéfices futurs. Il est primordial de prendre en compte ces flux d’informations.

  • Prévisions des analystes
  • Révision des bénéfices
  • Recommandations des brokers
  • Comportement des prix

 

La validation n'est définitive qu'après :

  • Réunions avec les entreprises sur une base annuelle
  • Formulation et validation finale du cas d'investissement

 

faits cles de lentreprises selec 

 

Étape 3 : Décision

 

PROCESSUS DE DECISION STRUCTUREE

 

Cette étape intègre:

ñ  La formulation des cas d'investissement en utilisant une fiche détaillée de l'investissement (prix cibles, risques clés, justifications d’investissement) ;

ñ  La présentation et débat au sein de l'équipe ;

ñ  La prise de décision finale par le gérant responsable

ñ  L'absence de limite de temps pour la prise de décision.

 

Il est important de s’assurer que chaque gestionnaire de fonds est pleinement conscient et responsable. Le processus doit être efficace et intéractif. La décision finale doit provenir d’un seul décisionnaire.

 

Construction de portefeuille

 

Le portefeuille est constitué de positions principales, ou Core Holding, et de positions actives, Active Holding.

 

core holding selec

 

 

La surveillance continue des positions en portefeuille peut déclencher la vente selon :

 

  • Prix cible atteint 
  • Événement risque clé
  • Événement modifiant le processus d'investissement
  • Des règles « stop-loss » ou « prise de profit »
  • Reconsidération des cas d'investissement dans le cas de forte sous performance

Résumé des 3 étapes

 

im process dinvest

Repost 0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 16:15

2ème étape : Étude des critères quantitatifs et qualitatifs

 

APPROCHE PRAGMATIQUE PLUTOT QUE SYSTEMATIQUE

 

ñ  Identification des points factoriels ayant un impact élevé sur la valorisation :

-        Répartition entre l’offre et la demande, recherche du point d’équilibre, changement du management et de l'environnement réglementaire, restructuration financière (fusion, acquisition), redéfinition du périmètre des affaires, demande élevée sur le long terme

-        Détecter les meilleures opportunités créatrices de valeur et le meilleur profil rendement/risque ;

-        Déterminer  les idées d’investissement

 

ñ  Utilisation systématique de la méthode des cash-flows actualisés dans le cadre de l'évaluation des rendements et détermination des cibles de la recherche (Value ou Growth) :

-        Outils d'analyse pour les entreprises et indices qui intègrent les estimations, les prix, les benchmarks et les informations économiques au sein d'un fichier commun

-        Centre de recherche afin de vérifier, compiler, et classer les bases de données et les agréger au sein d'une plateforme

 

 

Sélection d'idées au travers de multiples sources d'information:

 

 Flux d'info selec

 

L'issue de cette étape mène à l'émergence et la caractérisation des idées d'investissement qui doivent subir une analyse fondamentale profonde.

 

ANALYSE COMPREHENSIVE DES ENTREPRISES

 

Cette étape doit intégrer une gestion de long terme afin éviter les bulles spéculatives et doit être centrée sur les fondamentaux de l'entreprise :

  • La sélection des titres repose sur l'évaluation intrinsèque. Il est en effet nécessaire de déterminer la provenance de la création de valeur des entreprises (rendement sur coût du capital) ainsi que la croissance à moyen terme (durable et soutenable) 
  • Une vision à moyen terme pouvant s'étendre en fonction de l'horizon d'investissement
  • Les marchés sont efficients sur une période à moyen terme (et sont à contrario excessifs sur le court terme) 
  • Des investissements en lien avec l'horizon stratégique des affaires de l’entreprise

 

* Analyse quantitative en profondeur

-        Répartition des secteurs d’activité et segmentation de l’information disponible par industrie

-        Évaluation du secteur d'activité : Actifs déployés / Prix des actifs => Évaluation des marchés

-        Critères spécifiques à chaque entreprise (capital marque, équipe de gestion …)

-        Intensité de l'environnement compétitif (analyse S.W.O.T, analyse de Porter)

 

 AAnalyse swot selec

 

analyse de porter selec 

 

* Analyse financière compréhensive

 

-          Processus d’évaluation

 

Modèle d'évaluation selec 

-        Modèle de création de valeur (intensité capitalistique, dynamique de marge ...)

 

Identifier les entreprises en croissance, c’est investir dans des entreprises dynamiques qui créent de la valeur actionnariale. Ces entreprises sont caractérisées par :

  • Une croissance potentielle au-dessus de la moyenne en termes de chiffre d'affaires, de profits, de cash flows et de rendements sur stables et élevés ;
  • Un modèle des affaires flexible et échelonnable ;
  • Une position financière solide qui permet d'investir dans leur développement ;
  • Une équipe de gestion dynamique et une stratégie transparente ;
  • Une exposition de long terme aux thèmes de croissance.

analyse du modèle des affaires selec

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 17:31

1ère étape : Univers d'investissement

 

La Gestion d'Actifs se compose de multiples compétences. Il est important de choisir un partenaire susceptible de vous ouvrir l'accès à une large gamme de gestions et de solutions d'investissement. Encore, l'environnement de marché considéré, son adéquation avec vos besoins et la forte capacité d'innovations et de disponibilités des plateformes sera un gage de qualité pour tout consultant, conseiller ou investisseur.

 

En fonction des besoins de ses clients, il est possible de tirer parti des possibilités offertes par un grand nombre de véhicules adaptés :

-        Différentes juridictions (Suisse, Luxembourg, Irlande, Cayman, France, …)

-        Différents types de fonds (Régulés ou non, distribuables (UCITS III) ou non, ouverts ou fermés)

-        Différente classes d'actifs (Actions, Obligations, Mixtes, Alternatifs, Immobilier, et Private Equity)

 

allocation dactifs selec

 

-        Différentes structurations (Multi-compartiments, multi-dépositaires et prime broker)

 

Une diversification maîtrisée permettra de réduire les frais et optimiser le profil rendement/risque. La gestion des risques est d'autant plus facilité  que le contrôle des positions détenues est rigoureux et leur alignement face à la stratégie d'investissement respectée. La transparence du portefeuille permet elle aussi l'identification des risques.

 

Le processus d'investissement peut être guidé par des idées :

 

  • Centrales ou « Core » tels le pays et la région géographique ;
  • Thématiques ou sectorielles ;
  • Mixtes (comprenant les actions + les obligations/la liquidité).

 

Exemple de placements :

 

secteurs d'investissement selec

 

Allocation sectorielle détaillée :

 

ñ  Énergie

ñ  Matériaux

ñ  Industriels

ñ  Consommations discrétionnaires (le secteur de la consommation discrétionnaire regroupe les médias, l’automobile, la distribution et le luxe, les biens de consommation durable, l’habillement, l’hôtellerie et les loisirs)

ñ  Consommations courantes

ñ  Services médicaux

ñ  Financières

ñ  Technologies de l'information

ñ  Services des télécommunications

ñ  Services publics

 

L'ensemble de ces éléments a pour but de renforcer la viabilité du portefeuille en constituant un cadre borné par le cœur stratégique, les tactiques et opportunités, le cycle de vie et les risques (volatilité, corrélation, et style).

 

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 17:09

Idéalement, la chronologie depuis l'émergence de l'idée d'investissement jusqu’à l'intégration finale du titre dans le portefeuille comprend plusieurs phases réparties selon le schéma ci-dessous :

 

4 selec

 

Le processus d'investissement se focalise essentiellement sur la sélection du titre en fonction de l'univers d'investissement prédéfini et du rendement élevé de l’entreprise (track record de sa création de valeur). L'analyse du cas d'investissement prend en compte la variation de la valeur du titre sur les marchés. Les gérants peuvent rencontrer si nécessaire avec le directeur financier de l’entreprise et le directeur de l’entreprise pour confirmer ou infirmer le cas d'investissement.

Avant toute décision d'intégration du titre dans le portefeuille, la création de fiches synthétiques permettent d'optimiser les débats au sein de l'équipe et les modèles d'évaluation de renseigner sur l'entreprise.

 

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 16:28

Une sélection ascendante (bottom-up) ou descendante (top-down) :

 

Deux approches d'investissement sont utilisées par les gérants de portefeuille.

-        L’approche d'investissement dite descendante, ou top-down, consiste à analyser dans un premier temps les tendances macro-économiques pour ensuite se focaliser sur les fondamentaux de l'entreprise. Elle prend ainsi en compte les indicateurs économiques nationaux et internationaux tels que le taux de croissance du PIB, l'inflation, les taux d'intérêts, les taux de change, la productivité et les prix liés à l'énergie. Elle se concentre enfin sur l'analyse sectorielle ou régionale du chiffre d'affaires total, des niveaux de prix, de l'effet des produits concurrents, de la concurrence étrangère, et de l'entrée et  sortie des concurrents du secteur. L'approche top-down s'attache à comprendre les cycles macro-économiques et industriels dans lesquels évoluent l'entreprise. Il est aussi important de mentionner que la détention de titres auprès de banques traditionnelles se compose essentiellement  de titres issus de secteurs cycliques. Ces valeurs ont tendance à connaître une croissance  des ventes et des bénéfices durant les périodes d’expansion économique et donc le rendement de vos actions. À l’inverse, en période de récession, les ventes et profits devraient décroître, et la valeur des actions se stabiliser, voire chuter. Déterminer la valeur future d’une entreprise cyclique ainsi qu'analyser l’environnement économique et sectoriel de l'entreprise constitue une priorité pour les gérants.

 

-        La méthode d'investissement inverse, à savoir celle du bottom-up, privilégie une approche ascendante du processus d'analyse. Elle ne se focalise pas sur les cycles de marché ou économiques. Elle garde pour priorité l'analyse des titres pris individuellement et la sélection d'une entreprise spécifique plutôt que son secteur ou la région dans laquelle elle opère. Elle se concentre sur les rapports de recherche, la stabilité financière, les produits et services de l'entreprise. Les entreprises visées sont essentiellement celles dont le cours en Bourse est sous-évalué par les investisseurs et qui disposent d'un potentiel de croissance indépendant de l'évolution macroéconomique.

 

analyse macro micro selec

 

L'objectif d'une politique de gestion constante, sans biais ou apriori, est de permettre de surperformer les marchés financiers aussi bien en période de baisse que de hausse et de délivrer une performance sur le long terme. L'intérêt est ici d'éviter les extrêmes et protéger l'investisseur contre la volatilité des marchés et de la valeur des titres.

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 15:54

En règle générale, il est nécessaire de prendre en compte les éléments suivants :

philosophie d'investissement selec

 

Processus d'analyse :

Deux méthodologies, l'analyse fondamentale et l'analyse technique, sont employées par les gérants afin de déterminer les entreprises à sélectionner et déterminer leur valeur intrinsèque. L'analyse technique est utilisée pour décider des points d'entrée et de sortie. L'analyse fondamentale permet quant à elle de réduire l'univers des titres aux meilleures entreprises.

 

L'analyse technique

Elle n'est pas développée dans cette section. Cette analyse considère que toutes les informations sont reflétées dans le prix des titres. L'aspect psychologique de l'investisseur se reflète dans les tendances boursières et l'évolution des prix. Il reconnait les modèles chartistes fondés sur l'étude des graphiques et des tendances. L'analyse technique ne se préoccupe ainsi pas de la valeur des titres.

 

L'analyse fondamentale

L'analyse fondamentale d'une entreprise se porte sur l'étude des comptes et des résultats des entreprises, d'un secteur d'activité ou d'une zone géographique. Il importe d'analyser le management et ses avantages compétitifs, ses concurrents et marchés. Elle est basée sur des données historiques et présentes, mais avec pour ultime but de réaliser des prévisions financières.

Cette méthodologie se fonde sur une mauvaise interprétation de la valeur de marché des entreprises reflétée en Bourse. Ces titres mal évalués par les investisseurs sont à terme destinés à se rapprocher de la valeur réelle de l'entreprise. La réalisation des bénéfices se fera sur l'anticipation et la réévaluation du prix de marché. Si la valeur intrinsèque est plus élevée que le prix de marché il est recommandé d'acheter, si elle est égale au prix de marché il est conseillé de maintenir sa position, si elle est inférieure au prix de marché il est recommandé de vendre.

 

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 14:55

La constitution du portefeuille consiste dans un premier temps en la mise en place d'une stratégie en accord avec la philosophie d'investissement.


Le cœur philosophique de tout investissement en actifs peut être résumé comme suit :

 

coeur philo selec

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 13:20

 

  • Gestion du risque – Une part intégrale du processus d’investissement

                        -  Construction du portefeuille tenant compte de la diversification

                        -  Système de gestion du portefeuille

                    - Indice de référence (Benchmark) pour suivre l'exposition au risque

                     (hebdomadaire)

                        - Réalisation d'une fiche pour l'attribution des performances (mensuelles)

  • Contrôle du risque – Conduit à trois niveaux indépendants

Niveau 3 : Audit Interne (le nombre de personnes consacrées à cette activité est déterminant)

 

Niveau 2 : Risque, performance et contrôle permanent de la conformité

 

                        - Une équipe de gestionnaires et une équipe locale

                        - Contraintes pré – commercialisations

                        - Gestion des risques

 

Niveau 1 : Équipe d'investissement / Trading desk / Middle office

 

                        - Meilleure politique d’exécution

                        - Surveillance des positions

                        - Utilisation de logiciels d'évaluation des risques

 

Modèle de Gestion des Risques

 

photos selec

 

 

Finalement, après chaque événement boursier ou économique majeur, il s'agit de se poser les bonnes questions sur la composition de son portefeuille et de les transmettre à son conseiller ou gérant de portefeuille.

  • La stratégie doit elle être poursuivie ? A t-elle fait ses preuves ? La diversification doit elle être reconsidérée ?

  • Le portefeuille est-il directement exposé aux risques classiques de portefeuille ? Ces risques ont ils été identifiés ?

  • Les opportunités actuelles sont elles pleinement exploitées ? Quels risques nouveaux impliquent elles ?

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 13:14

      4.    La gestion des risques

 

Il est nécessaire d'identifier et de comprendre les risques induits par chaque classe d'actifs. Le contrôle des risques repose sur un contrôle rigoureux et indépendant. Il doit avant tout se poser lors de la négociation du contrat et être incorporé dans le processus d'investissement – gestionnaire de fonds, équipes d'investissement disposant d'une vision managériale en plus des compétences analytiques traditionnelles... La prise en compte des propriétaires des avoirs doit aussi se refléter dans la mise en œuvre de comptes gérés ; ces derniers ont également pour objet de faciliter le développement de nouveaux produits sur mesure pour des clients institutionnels, des family offices, des gérants indépendants et des investisseurs tout en favorisant la transparence des portefeuilles.

 

alloca prim alloc sec selec

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 13:00

      2.    La motivation pour une performance de long terme collective

  • Une recherche maison fondamentale intégrée à la structure et garantissant la sélection des meilleurs fonds et titres, l'anticipation des fluctuations de marché (l'objectif recherché est de réaliser des performances dans tous les cycles de marché) ;

  • Un accès privilégié au management de l’entreprise, qualifiant le professionnalisme de l'équipe, son implication et un suivi sur le long terme.

      3.    Une structure organisée et complète

  • Il est indispensable de se renseigner sur l'organisation de la structure, les établissements financiers partenaires et les banques dépositaires des fonds.

 

2 selec

 

Repost 0
Published by Wilfried Gibily - dans Secrets de l'Asset Management
commenter cet article

Hedge Funds On The Edge

  • : Hedge Funds on the Edge
  • Hedge Funds on the Edge
  • : Un blog pour démocratiser l'univers des Hedge Funds, de l'Asset Management et du Family Office
  • Contact

Citation de J. M. Keynes

"THERE IS NOTHING SO DANGEROUS AS A PURSUIT OF A RATIONAL POLICY IN AN IRRATIONAL WORLD"

Recherche